La SAS Kerwatt

La SAS Kerwatt

Une société solaire et citoyenne

Une Société par Actions Simplifiée,

initiée par le réseau Taranis et des associations locales

Objectifs

La SAS Kerwatt s’inscrit dans la nécessaire adaptation collective aux urgences climatiques.

Elle s’est donné comme objectifs de promouvoir la sobriété énergétique, les économies d’énergie et de permettre au plus grand nombre de s’approprier la production d’une énergie verte et locale sur le territoire breton, dans le cadre de l’économie sociale et solidaire.

Kerwatt veut montrer l’exemple, encourager et soutenir le développement d’autres projets du même type.

La philosophie du projet

  1. L’engagement éthique : montrer l’exemple ! La France s’est engagée à réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre et à couvrir 32% de ses besoins énergétiques par des énergies renouvelables d’ici 2030. Cet objectif ne pourra être atteint que si chacun fait sa part. Les membres fondateurs de Kerwatt sont déterminés à faire la leur, là où ils vivent.
  1. Une cohérence écologique et territoriale : produire l’énergie là où elle est consommée ! Appliquer à l’énergie le principe du « circuit court » désormais admis dans le domaine alimentaire. En devenant sociétaires de la SAS, les citoyens d’un territoire deviennent coproducteurs d’une énergie verte consommée sur place, et acteurs face aux enjeux climatiques.
  1. Un modèle social et économique innovant : réaliser ensemble un premier pas vers l’autonomie énergétique de nos territoires ; construire un modèle économique citoyen où chacun a le même poids dans les décisions, quel que soit son engagement financier ; où l’intérêt général prime sur les intérêts particuliers, privés et extérieurs. Et où l’objectif est le développement de projets solidaires d’énergies renouvelables, non la spéculation. Une belle aventure !

Tout citoyen.ne qui le souhaite peut investir une partie de son épargne dans une ou des actions de la société Kerwatt et devenir ainsi coproducteur d’une énergie verte sur son territoire. Chaque actionnaire dispose d’une voix dans la gouvernance de la SAS, quel que soit le nombre d’actions qu’il détient.

Un modèle déjà bien connu en France

Sur le territoire national, 300 projets d’énergies citoyennes sont actuellement en cours, dont une trentaine en Bretagne : à Mellac (29) 300 m2 de panneaux, en service depuis 2010 ; à Melesse (35) : 2.000 m2, en service depuis 2015 ; à Lorient et Etel (56), à Brest… De nombreuses sociétés citoyennes fleurissent pour s’approprier et produire une énergie verte et locale. Encourageant ! 

Une SAS appelée à s’élargir

La SAS Kerwatt a vocation à accueillir d’autres associations bretonnes porteuses de projets d’énergies renouvelables.  En tant que membres fondateurs, les associations locales initiatrices apportent :

  • L’inspiration d’un nouveau modèle de société, plus sobre et plus solidaire
  • Une force de mobilisation grâce à leur connaissance du tissu social local
  • Une méthodologie éprouvée par des partenaires spécialisés : Le Réseau Taranis (Bretagne) et le réseau Énergie Partagée (national) ont vocation à soutenir le développement des initiatives citoyennes en matière d’énergies renouvelables. Par des formations et des partages d’expériences, les associations adhérentes de ces réseaux acquièrent des compétences pour mener à bien leurs projets.

Le Fonctionnement en image

Et les points clés

  • Kerwatt est une SAS citoyenne : elle appartient aux citoyen.ne.s actionnaires qui décident, ensemble, sur le principe 1 personne = 1 voix, de la stratégie qui est mise en oeuvre par le Comité de Gestion (bénévole).
  • L’objectif principal est d’accélérer la transition énergétique sur nos territoires, en produisant une énergie renouvelable, locale et contrôlée par les citoyen.ne.s actionnaires au bénéfice de l’intérêt général.
  • Les statuts de la SAS Kerwatt imposent que la grande majorité des bénéfices de la vente d’électricité produite soit réinvestie dans de nouveaux projets de production ou dans des projets de réduction des consommations
  • Néanmoins, les actions achetées sont à considérer comme une épargne : les actionnaires recevront des dividendes en fonction du nombre d’actions détenues.
  • Et de leur côté, les hébergeurs qui mettent leur toiture à disposition de Kerwatt récupèrent gratuitement la centrale photovoltaïque au bout de 20 ans (elle produira encore pendant environ 15 ans).
  • Les retombées sont multiples sur le territoire : production locale d’énergie (dans une région qui importe plus de 85% de son électricité), projet collectif regroupant des citoyen.ne.s de tous horizons, montée en compétence des citoyen.ne.s impliqué.e.s, réflexion collective sur les enjeux de l’énergie de demain, dynamisme économique territorial (Kerwatt sous-traite les travaux d’installation à des entreprises locales, qui elles-mêmes achètent le matériel à des entreprises françaises).